Obésité 2.0 : L’obésité pourrait être contagieuse !

Last modified date

Comment: 1

Obésité

Vous croyez déjà tout savoir sur les causes de l’obésité ? On a déjà tous entendu un jour ou l’autre que l’obésité est une conséquence de l’absence d’activité physique combinée à une alimentation excessive et de mauvaise qualité. Cependant, les recherches récentes tendent à démontrer le contraire… L’obésité serait avant tout causée principalement par un dérèglement du fonctionnement hormonal au sein de notre organisme. Ce sujet n’est cependant pas l’objet du présent billet. Je reviendrai dessus dans un prochain article.

Nous vivons dans un monde fait d’interactions

Comme je le disais précédemment, l’obésité pourrait être contagieuse. Non pas par les voies physiologiques mais plutôt – tenez-vous bien – par voie sociale. Eh oui ! Les personnes que nous fréquentons ont une influence plus ou moins forte sur notre tour de taille. C’est en tout cas la conclusion de cette étude publiée dans The New England Journal of Medicine.

A moins que vous viviez tout seul sur une île déserte, quel que soit l’endroit où on se trouve, nous vivons tous dans une société pleine d’interactions. Il y a des personnes de qui nous nous sentons plus proche et d’autres non. De même, certaines personnes, du fait d’une proximité sur le plan social ont des habitudes qui influencent inconsciemment nos comportements, nos valeurs, nos jugements et notre estime de soi. De ce fait, amis, enfants, conjoint et voisins peuvent avoir une influence sur notre état de santé en particulier notre état pondéral.

Réseaux sociaux et Obésité 2.0

La distance sociale apparaît comme un facteur protecteur de l’obésité. Plus la distance sociale qui nous sépare d’une personne obèse est grande, plus faible est le risque d’obésité. Ainsi, plus on est socialement proche d’une personne obèse, plus on a tendance à le devenir également. Cet effet de proximité sociale sur le risque d’obésité est indépendant de la distance géographique qui sépare les personnes. Si on est socialement proche d’une personne, qu’elle soit géographiquement près ou loin de nous n’a aucune incidence sur le risque de devenir obèse à notre tour. Ce serait donc une mauvaise idée de vous en aller loin de votre partenaire ou enfant obèse dans le but de réduire le risque de le devenir à votre tour.

La nature de la relation sociale entre deux personnes influence différemment le risque d’obésité. Le risque pour un individu de devenir obèse dépend de la nature de la relation qu’il entretien avec une personne proche devenue obèse. En effet, avoir un(e) ami(e) proche devenu obèse accroît le risque de devenir obèse. Toutefois, trois cas sont à relever dans cette situation. Si vous percevez la personne devenue obèse comme votre proche ami(e), le risque de le devenir également est plus élevé. Par contre, si c’est la personne devenue obèse qui vous perçoit comme étant votre ami(e) et que cela ne soit pas réciproque, vous ne courez aucun risque de devenir obèse. Enfin, si la relation d’amitié avec une personne obèse est perçue comme étant réciproque, le risque de devenir obèse est quasiment multiplié par 3 ! Le sexe joue également un rôle important sur le risque de devenir obèse. Avoir un(e) ami(e) de même sexe devenu(e) obèse accroît le risque de le devenir également. A l’opposé, ce risque est nul lorsque l’ami(e) est du sexe opposé et également en présence d’un proche voisin devenu obèse. Comme on pourrait s’en douter, les époux et les enfants s’influencent mutuellement. Avoir un proche devenu obèse (conjoint, enfants de même sexe ou pas) accroît le risque de le devenir également.

Les mécanismes psychosociaux de transmission de cette obésité 2.0 à partir d’une personne socialement proche peuvent être par exemple l’acceptation de l’image de l’autre en surpoids comme une norme, la tolérance face au surpoids ou encore et surtout l’influence de la chaîne des habitudes comme une alimentation malsaine, l’absence de pratique d’une activité physique que nous pourrons être tentés de copier inconsciemment.

Barrer la route à l’obésité 2.0

Ces situations sont de nature à favoriser l’expansion grandissante de l’épidémie d’obésité par le biais des relations sociales. Toutefois, nous n’allons pas non plus choisir nos amis ou nos conjoints en fonction de leur tour de taille ou encore rejeter nos enfants parce qu’ils sont obèses. Tout au contraire, ils ont besoin de notre aide pour retrouver un état pondéral sain gage d’une santé toute aussi saine. A cet effet, il est important de pratiquer une activité physique régulièrement en famille entre parents et enfants et ne pas laisser s’installer des habitudes alimentaires malsaines dans nos foyers.

admin

Share

1 Response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
8 × 24 =


Post comment

%d blogueurs aiment cette page :